Magie, Sorcellerie & Sciences Spirituelles, le Site : Lumiere Occulte   Index du Forum
 
 
 
Magie, Sorcellerie & Sciences Spirituelles, le Site : Lumiere Occulte   Index du ForumFAQRechercherGroupesS’enregistrerConnexion


Droits d'auteur (2009-2010) : Le contenu de ce site est protégé par les lois L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.toute Copie est interdite.©


Aller au Dernier Message

 
La petite Encyclopédie ésotérique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Magie, Sorcellerie & Sciences Spirituelles, le Site : Lumiere Occulte Index du Forum
Documents Pratiques Dictionnaire Occulte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Xolann Magie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2008
Messages: 217
Masculin
Dans les Domaines Occultes je suis: Multi-Pratiquant(e)
Ma pratique de prédilection: Je n'ai pas de préférence
Niveau de Participation:

MessagePosté le: Mer 2 Avr 2008 - 20:34    Sujet du message: La petite Encyclopédie ésotérique Répondre en citant

La petite Encyclopédie ésotérique


~ Recherche Alphabétique ~





A


Aéromancie
Divination par le vent, l'air et la forme des nuages et des comètes.

Abracadabra
De l'hébreu "abreg ad hâbra", signifiant "foudroie à mort", le mot "abracadabra" était au Moyen-âge le maître mot de la magie guérisseuse. On le portait au cou en manière d'amulette (écrit en triangle sur un parchemin ou une plaque métallique) pour se guérir des maladies et de la fièvre.

Agla
Mot cabalistique auquel on attribuait le pouvoir de chasser l'esprit malin.

Agnostique
Personne qui croit que la question sur l'existence d'une puissance supérieure ne peut être résolue, car indémontrable. Il n'affirme rien ce qui le différentie de l'athée qui lui affirme que «Dieu n'existe pas».

Albert le grand (1193-1280)
Savant, philosophe, alchimiste et théologien, Albert le Grand, surnommé ainsi de son vivant, fut un des plus fameux homme du XIII siècle par son immense talent dans les domaines des sciences naturelles, de la philosophie et de la théologie, où il laissa une oeuvre d'une grande ampleur sur le modèle de l'encyclopédie d'Aristote. Mort en 1280, Albert sera béatifié en 1622, canonisé par le pape Pie XI en 1931 et enfin proclamé patron des savants chrétiens en 1941. Pour tous, il reste comme le "Docteur universel", un savant aux multiples centres d'intérêt. Les ouvrages de sorcellerie (le Grand et le Petit Albert), de loin ultérieurs, qui portent son nom, hormis peut-être quelques paragraphes, lui sont à tort attribués.

Alchimie
Art hermétique venue des temps anciens, l'alchimie constitue la science de la vie. Les profanes ne verront en elle que la science basée sur la transmutation des métaux vils en or, mais l'alchimie mélange aussi une véritable philosophie spirituelle et mythique qui transforme l'âme et le mental de l'alchimiste lui-même.("Nul ne transmute aucune matière s'il ne s'est transmuté lui-même"(Paracelse)). Le véritable but de celle-ci est la recherche de la Pierre Philosophale représentant la matière parfaite qui aurait le pouvoir de guérir et de prolonger la vie. L'alchimie a traversé tous les ages et toutes les civilisations aussi bien orientales qu'occidentales.

Aleister Crowley
Edward Alexander Crowley, 1875 - 1947, dit Aleister Crowley, était un écrivain et un occultiste britannique. Ces oeuvres les plus importantes sont le livre de la Loi et le Magick Book 4 mais il a écrit sur divers sujets occultes comme la Magie, le Tarot, le Yoga, la Kabbale, l'astrologie. Il était également un membre influent de plusieurs organisations occultes comme l'Ordre hermétique de l'aube dorée, l'A.A. et de l'Ordo Templi Orientis.

Amulette
L'amulette est un objet que l'on porte dans l'espoir de se préserver des dangers ou souffrances. L'amulette se distingue du talisman par son pouvoir plutôt passif,donné par la foi que lui attribue celui ou celle qui la porte.

Angéologie
Comme son nom l'indique, l'angéologie est l'étude des anges, leurs noms, leur place dans la hiérarchie divine. Dans l'angéologie chrétienne, inspirée des textes Kabbalistes, il existe 72 anges répartis dans neuf classes (Séraphins, Chérubins, Trônes, Dominations, Puissances, Vertus Principautés, Archanges, Anges).

Ange de Lumière
Nom prêté à Satan par la Bible.

Ankh
Croix égyptienne ou croix d’Isis, appelée ankh, est un symbole de la vie. Elle était souvent portée par les divinités ou par des personnes dans les processions funéraires égyptiennes.

Antéchrist
C'est le prophète de Satan, l'incarnation diabolique, adversaire du Messie. En démonologie, l'Antéchrist est appelé le "singe de Dieu". On raconte que l'Antéchrist viendra lorsque le monde sera près définir. Il régnera et les persécutera les élus. Il parlera toutes les langues et induira les justes en erreur par prestiges. La variante Antéchrist se retrouve dans les manuscrits du Sinaiticus, Vaticanus du IVe siècle et celui de Paris au Ve siècle. Par "ante" (précédent), on montre que l'Antéchrist va précéder le retour glorieux de Christ.

Apocalypse
Les apocalypses sont des écrits juifs ou chrétiens contenant des révélations sur les destinées de l'humanité, la fin de celle-ci et l'avènement d'une ère de justice. L'apocalypse est devenue le symbole de la fin du monde, avec les catastrophes de toutes sortes d'inondations, de tremblements de terre

Apparition
L'apparition est la manifestation contre nature d'une personne humaine morte ou d'un être divin ou infernal. Elle peut se faire en état de veille ou en rêve.

Art notoire
Sorte d'encyclopédie de connaissances mystérieuses, fort ancienne, dont le texte primitif est perdu et dont l'origine est douteuse.

Asmodée
Démon destructeur, démon des plaisirs impurs. Il incarne la luxure féminine.

Astaroth
Démon très puissant et fort laid qui se montre chevauchant sur un dragon tenant une vipère à la main. Ce démon qu'on invoque le mercredi infecte le coeur des possédés et dégage une odeur particulièrement repoussante et insupportable.

Astrologie
C'est l'art divinatoire par excellence si l'on tient compte de son ancienneté et de sa généralité. Connaître la destinée humaine en se basant sur l'observation des astres et des phénomènes célestes est une ambition qui se perd dans la nuit des temps. Les anciens initiés attribuent à Abel, fils d'Adam, un traité d'astrologie judiciaire, qui lui aurait été révélé et qu'il aurait renfermé dans une pierre creuse. Après le déluge, Hermès Trismégiste le trouva et y apprit la manière de pénétrer le Destin et de faire des talismans sous l'influence des constellations. En fait, on ne sait qui, des Chaldéens ou des Egyptiens, ont les premiers créé l'astrologie. Le Moyen Age, après l'Antiquité, connut l'astrologie qui se confondit longtemps avec l'astronomie et qui prit une forme nouvelle à l'époque de la Renaissance pour se perpétuer jusqu'à nos jours. Inutile de citer tous les souverains qui, aux siècles passés, eurent des astrologues à leur service. Parmi ces derniers, le plus illustre fut Nostradamus dont les Centuries eurent un succès extraordinaire et ne sont pas oubliées puisque des érudits les étudient encore.

Athamé
L'Athamé représente le feu de vie, l'étincelle de notre âme. C'est un couteau à manche noir qui sert à diriger et couper l'énergie.

Athanor
Fourneau dans lequel les alchimistes placent le récipient qui contient la matière de la Pierre Philosophale.

Atlantide
Ile océanienne mythique, ayant disparu des milliers d'années avant notre ère et étant considérée comme le lieu d'origine des connaissances ésotériques.

Aura
Halo lumineux de différentes couleurs, entourant le corps de l'homme, de l'animal et du végétal. Il n'est visible que pour ceux qui possèdent des pouvoirs de clairvoyance ou grâce à la caméra dite "Kirlian".

Axinomancie
Divination qui s'accomplit en jetant une hache contre un arbre.

Azoth
En alchimie, c'est le constituant principal de la Pierre. Cette matière serait extraite par une distillation hermétique d'une terre nommée Magnésie. Azoth signifie commencement et fin. Ce mot a été composé par les Philosophes, d'Alpha et d'Oméga, première et dernière lettre des Grecs; du Z, dernière lettre des Katins; et du Tau, dernière lettre des Hébreux.

Azraël
L'ange aux ailes ténébreuses qui, dans les pays d'Orient, présidait à la mort. Nul ne peut se dérober à son pouvoir, ni échapper au destin.

Revenir à la Recherche Alphabétique


B


Bélial
C'est le démon le plus vicieux de tout l'enfer, il apparaît toujours sous forme noble et séduisante.

Baël
Démon cité dans "le grand Grimoire", en tête des puissances infernales. C'est aussi par lui que Wiérus commence l'inventaire de sa fameuse "Pseudomanarchia doemonum". Il appelle Baël le premier roi de l'enfer. Il se montre avec trois têtes, dont l'une a la figure d'un crapaud, l'autre d'un homme, la troisième celle d'un chat.

Baguette
La baguette fut de tout temps nécessaire à certains prodiges. Les fées puissantes et les sorcières réputées ont, d'après les légendes, une baguette.

Baphomet
Divinité vénérée par les Templiers, représentée avec une barbe blanche et deux rubis à la place des yeux.

Basilic
Emblème et allié du démon. Le basilic, reptile mythique, né d'un oeuf de coq, a le pouvoir de tuer par son regard.

Belzébuth ou Béelzébul
Il est le "Prince des démons". Belzébuth vient du mot "Beel Zebub", qui, dans les langues sémitiques anciennes, signifié "Seigneur des mouches". On le représente comme un homme de taille prodigieuse, noir avec deux grandes ailes de chauve-souris.

Bouc
C'est l'animal diabolique par excellence. Le diable peut prendre, selon les autorités en sorcellerie, la forme de cet animal maléfique.

Brocéliande
Forêt légendaire, domaine de Merlin et de Viviane, dans les romans de la Table Ronde. C'est peut-être, la forêt de Paimpont en Bretagne.

Revenir à la Recherche Alphabétique


C


Caïn
Caïn (de l'hébreux "celui qui acquis"), le premier fils de l'homme, premier meurtrier, ouvre l'ère de la responsabilité humaine, de la volonté et pose le problème de la possession et des sentiments qui en découlent (jalousie, envie, vengeance, culpabilité).

Cabale ou Kabbale
De l’hébreu "tradition", la cabale est une doctrine ésotérique judaïque apparue dès le 1er siècle av JC. Elle est fondée sur l'interprétation de l'Ancien Testament. La Cabale fut d'abord transmise oralement puis fixée dans les livres, dont les plus célèbres sont le "Sefer Yetsira" (livre de la création) et le "Sefer Zohar" (livre de la splendeur).Son but est de pénétrer les secrets de l'univers et de connaître les rapports de créateur à créatures.

Cadavre
Une croyance assez répandue affirme qu'après la mort un lien invisible unit pendant quelque temps l'âme et le corps qui viennent de se séparer.

Caducée
Composé de deux serpents enlacés autour d'une baguette surmontée de deux petites ailes, le caducée d'or était l'attribut de Bacchus, Cérès et surtout de Mercure-Hermès. Il possède la vertu de faire tomber la colère; aussi est-il regardé comme un emblème de méditation, de paix et de concorde (les serpents représenteraient Jupiter et Rhéa réconciliés par Mercure).De nos jours, la double spirale est demeurée le symbole des médecins et le serpent unique celui des pharmaciens.

Cartomancie
La cartomancie est l'art d'interpréter les cartes, considérées individuellement, mais aussi les unes par rapport aux autres. Même si l'opinion fut longtemps répandue que les cartes furent inventées pour distraire la folie de Charles VI, il est certain que les cartes, sous une forme ou une autre, existaient déjà. Il en est de même de l'art de "tirer les cartes" auquel on a attribué une origine antique la faisant dériver des tarots égyptiens ou du jeu grec des bâtons d'Alpha.

Caym
Démon de classe supérieure, grand président aux enfers ; il se montre habituellement sous la figure d'un merle. Lorsqu'il paraît en forme humaine, il répond du milieu d'un brasier ardent portant un sabre.

Cerbère
Chien gardien des enfers né de deux monstres Typhon et Echidna. On le représentait le plus souvent avec trois têtes et le cou hérissé de serpents.

Cercle magique
C'est la barrière protectrice qui empêche les démons évoqués d'attaquer le sorcier et qu'il ne peut lui-même franchir sans tomber en leur pouvoir. Le cercle est une circonférence tracée sur le sol et au centre de laquelle se tient la personne qui évoque.

Chakras
Les "Chakras", du Sanskrit signifiant "roue", sont les centres d'énergie correspondent à nos principaux plexus nerveux dans le corps. Ils auraient pour fonction la régulation de « l'énergie vitale » entre les différentes parties du corps. Il y a sept principaux chakras, partant de l'aine jusqu'au sommet du crâne.

Channeling
Terme venu des Etats-unis dans les années 1980 pour désigner le procédé de communication entre un humain et une entité appartenant à une autre dimension. Le médium se plonge dans un état méditatif ou de conscience altéré et ouvre un "Channel" pour communiquer avec l'entité.

Charme
C'est une préparation rendue efficace par l'effet de certains paroles magiques écrites ou prononcées.

Chimère
Monstre décrit par Homère composé du bouc, du lion et du serpent qui jetait du feu par la bouche.

Chiromancie
C'est l'art divinatoire qui s'exerce en lisant les lignes de la main. Bien qu'il existe peu de documents anciens sur le sujet, on attribue généralement à la chiromancie une origine orientale; on sait aussi qu'elle était connue et pratiquée dans l'Antiquité. C'est Aristote qui, le premier, aurait écrit sur la chiromancie, un art divinatoire à part entière s'appuyant non plus sur des symboles, mais sur la personne elle-même et permettant de déchiffrer les trajectoires d'un avenir inscrits dans la paume de la main.

Cimetière
Les cimetières ont toujours été des lieux redoutables et maléfiques. Autrefois, les sorcières les hantaient pour déterrer les morts afin de s'en servir pour leurs diableries; les spectres y revenaient et s'asseyaient sur les murs pour épier les passants; enfin les démons aimaient à s'y montrer en dépit des croix qui devaient les éloigner. De nos jours, dans de nombreux pays européens, les gens croient qu'enjamber une tombe porte malchance et de ce, d'autant plus, si enfant mort-né ou un enfant non baptisé y repose. En parallèle à la longue histoire de la profanation des tombes, on a toujours considéré qu'il était maléfique de déranger un tombe vous pouvez toujours réveiller un fantôme).

Cloches
Dans presque tous les pays d'Europe les cloches des églises sont réputées éloigner les esprits mauvais. L'usage des cloches dans les églises chrétiennes date environ du VII siècle et au temps de Charlemagne on avait coutume déjà de les baptiser.

Coccinelle
La bête à bon dieu, ce gentil petit insecte, tire son nom d'une très ancienne croyance voulant qu'elle représente la Vierge Marie. Grâce à son origine divine, cet insecte est porteur de chance et jouit donc d'une excellente réputation. On peut aussi consulter la coccinelle pour savoir le temps qu'il fera. Il suffit pour cela de la placer au bout du doigt. Si elle s'envole, c'est signe de beau temps. Dans le cas contraire, la pluie n'est pas loin.

Conjuration
Dans le sens de la magie noir, ce sont les paroles que le sorcier prononce pour évoquer le démon.

Contre-charme
Ce qui détruit l'effet des charmes et ensorcellements.

Coq
Le coq avait une grande importance en sorcellerie. Le coq noir, avait en lui les vertus favorables à la magie.

Crapauds
Les crapauds entraient dans la composition de certains philtres ou servaient à la préparation de certains poisons.

Cristal
En Lithothérapie, les cristaux sont considérés comme émetteur d'énergie bienveillante pour soigner et absorber les ondes négatives.

Croix
Elle est le symbole de l'harmonie entre Dieu et la Terre, et est un des plus anciens symboles cosmiques. Il y a des croix dans toutes les formules des grimoires et les sorciers employaient le signe de la croix pour dominer les démons.

Cromlech
Groupe de menhirs disposés en cercle. Le plus important est celui de Stonehenge en Grande-Bretagne.

Revenir à la Recherche Alphabétique


D


Démoniaques
Les démoniaques ou possédés sont les gens chez qui le diable choisit son domicile.

Démonologie
Science qui étudie les démons, leur nature, leur hiérarchie, leurs rôles et leur comportement.

Démons
Les démons sont des "anges tombés qui, privés de la vue de Dieu depuis leur révolte, ne respirent plus que le mal et ne cherchent qu'à nuire". Les démons sont exilés dans un lieu nommé l'enfer ou l'abîme.

Dagyde
La Dagyde est une poupée, souvent de cire, représentant une personne qui doit être envoûtée. Plus grande est la ressemblance avec la personne visée, plus grandes sont les chances du succès. Il faut, si possible, y incorporer des cheveux, des rognures d'ongles, du sang, une dent, n'importe quoi d'humain provenant de cette personne.

Dames blanches
Esprits se montrant sous l'apparence d'une femme vêtue de blanc. Les Dames blanches sont généralement attachées à une famille puissante de génération en génération. Certaines hantent les bois, les prairies, les endroits solitaires. Elles sont en général charitables et paisibles, mais si on les fâche, elles se livrent à un charivari terrible et vous lancent des pierres.

Damnés
Les damnés sont les condamnés aux supplices éternels.

Danse macabre
Cette figuration bizarre et sinistre date de la fin du Moyen Age. La Mort entraînait les vivants dans une danse symbolique et le diable l'assistait. Toutes les classes sociales et tous les âges étaient représentés.

Dee John (1527-1603)
Savant anglais, philosophe, mathématicien mais aussi astrologue. Il a commencé sa carrière en tant qu'universitaire à l'université de Cambridge pour ensuite enseigner les mathématiques et la navigation en Europe et en Angleterre. Auteur de nombreux travaux scientifiques et ésotériques qui ont trouvé une grande considération (entre autres chez Johann Valentin Andreae et les Roses-Croix).Son travail plus important est probablement la "Monas Hieroglyphica" (ou Monade hiéroglyphique) où la nature de la création est réduite à l'unité par le cercle, la ligne et le point. Cette formule relie les Quabbalah, les Alchimiques et les mathématiques. Notons aussi, qu'il a été considéré comme un grand astrologue à qui la reine Elisabeth aurait confié de calculer le jour astrologiquement favorable pour son couronnement.

Delancre ou De Lancre (Pierre)
Démonologue, il fut chargé, en tant que juge, d'instruire de nombreux procès de sorcellerie dans le sud ouest de la France au début du XVIII siècle.

Diable
C'est le nom général que l'on donne à toute espèce de démon sans le distinguer particulièrement. On dit le diable pour nommer spécialement "l'ennemi des hommes". C'est après l'an mil et surtout à partir du XIII siècle que le diable prend une place prépondérante, active, quotidienne dans l'existence humaine. Le diable est partout et prend toutes les figures humaines ou animales: c'est un grand homme noir aux pieds de bouc; c'est un bouc triplement cornu; c'est un grand chien; c'est un monstre à demi homme, à demi bête.

Divination
La divination est l'art de connaître ce qui est caché, en particulier l'avenir. On peut distinguer parmi les techniques utilisées par les devins, oracles, sorciers, astrologues ou cartomanciens: la prophétie qui est une intuition pure à l'état de veille; les hallucinations obtenues par l'absorption de certaines plantes; l'hypnose ou la transe; l'astrologie par l'étude des astres ou la cartomancie obtenue par le triage des cartes.

Djinn
Pour l'islam, c'est un être subtil, génie ou démon. Les djinns, dont le Coran atteste l'existence, peuvent être bons et opérer des prodiges, ou malfaisants et enclins à nuire aux humains. Ils occupent une place considérable dans les croyances populaires.

Dogme
Du grec dogma ("décision"), les dogmes désignent l'ensemble des croyances précises et obligatoires auxquelles le chrétien doit adhérer.

Dracula
Dracula est devenu depuis la fin de XIX siècle et la parution du roman de Bram Stoker "Dracula" le plus célèbre vampire dans l'imaginaire populaire. Mais ce personnage a été inspirée d'un homme ayant réellement existé, le prince Vlad Dracul surnommé Vlad Tepes ("l'empaleur").Né en 1430, Vlad IV prend la succession de son père et devient ainsi le prince de la Valachie (province sous domination Turc située entre les Alpes de Transylvanie et le Danube). Sa cruauté fait de Vlad Tepes un chef de guerre redoutable et craint. Il tenta de libérer les trois provinces, Valachie, Moldavie et Transylvanie de la mainmise Turc. Sa méthode préférée pour se débarrasser des prisonniers turcs ou de ses opposants était l'empalement sur un pieu de bois ou de fer. On estime entre 50.000 et 100.000 victimes empalées, brûlées ou écorchées vive lors de son cours règne d'une dizaine d'année. En1462, il est vaincu et se réfugie en Hongrie où il est prisonnier jusqu'en 1473. Revenu en 1476 au pouvoir, Vlad Dracula est décapité deux mois plus tard. Sa tête fut planté à l'extrémité d'une pique. Au début du XX siècle, sa tombe présumé fut ouverte et, à la surprise générale,elle se révéla vide. Ainsi, la légende rejoint le personnage mythique"Dracula".

Dragon Noir
Grimoire qui fut récemment remis en circulation et qui obtint un succès assez marqué parmi les amateurs de surnaturel qui croient à l'efficacité de rituels de ce genre pour obtenir tout que peut souhaiter, sous différents formes, l'avidité humaine.

Dragon Rouge
Grimoire très fameux dont l'édition la plus intéressante a été publiée en1521.

Druide
Prêtres celtes dotés de pouvoirs occultes.

Revenir à la Recherche Alphabétique


E


Ectoplasme
L'ectoplasme est la matérialisation d'un corps astral (spectre, apparition) produite par l'intermédiaire d'un médium.

Elixir de Vie
C'était la "réduction" de la Pierre philosophale en "eau mercurielle". L'élixir est la potion magique qui guérit toutes les maladies et prolonge presque indéfiniment la vie.

Enchantement
On désigne par enchantement tout prodige obtenu spécialement par art magique. Innombrables sont au Moyen Age, les forêts, les châteaux, les statues, les princesses, les animaux enchantés.

Enchiridion
Recueil de formules et de figures mystérieuses, qui sont, en général, ou bien incompréhensibles ou bien dérisoires.

Enfer
Dans la religion chrétienne, l'enfer est le lieu où séjournent Satan et ses démons et, où les damnés sont suppliciés. Cet Abîme est souvent décrit comme un lieu souterrain semé de rocs escarpés, de déserts arides et d'épaisses ténèbres que toutes les flammes de l'enfer ne peuvent dissiper.

Ensorcellement
L'ensorcellement est l'action de jeter un sort, un maléfice sur une personne, un animal ou une chose.

Envoûtement
De toutes les pratiques de la sorcellerie, l'envoûtement est la plus fameuse et peut-être la plus ancienne. Celle-ci vise à s'emparer de la volonté de la victime et ainsi à l'obliger (ou à l'empêcher) de faire certains actes. L'envoûtement est l'acte magique qui consiste à impressionner à distance, physiquement ou moralement un être, en agissant sur une image et une poupée (Dagyde) représentant cet être, et à lui reliée par une mystérieuse correspondance de sensibilité.

Eons
Dans le systèmes gnostique: substances divines personnifiées qui émanent de Dieu. Ils interviennent dans les affaires humaines. Jésus-Christ, selon la gnose, était un Eon.

Ésotérisme
Ensemble des caractéristiques d'une doctrine dont les connaissances sont communiquées uniquement à un petit nombre de disciples, de manière à écarter les non-initiés.

Esprits
La plupart des êtres surnaturels, quelle que fût leur nature, ont été appelés esprits. Il y a ceux des quatre éléments; il y a ceux d'origine infernale; il y a les âmes des morts qui séparées de leur corps, errent sur la terre, de préférence dans les cimetières, autour des tombeaux, dans les lieux désolés ou sinistres, ou encore dans les lieux où ils ont vécu.

Évocations
Les évocations sont des cérémonies auxquelles se livraient les sorciers pour évoquer le diable ou des démons.

Exorcisme
Cérémonies et paroles par lesquelles on chasse le démon. L'église romaine a institué, pour faire sortir le démon du corps possédé, des prières particulières, des aspersions d'eau bénite et tout un rituel. Les prescriptions du rituel des exorcismes encore suivies dans les pays catholiques sont nombreuses: le prêtre qui est requis pour exorciser un possédé doit avoir reçu ce pouvoir de l'autorité épiscopale. Et à notre époque encore, il existe un prêtre exorciste dans la plupart des diocèses (86 sur 95 diocèses territoriaux de la France métropolitaine).

Revenir à la Recherche Alphabétique


F


Fées
Les fées, dans les croyances populaires des pays nordiques et occidentaux, sont des êtres fantastiques, possédant une habileté et le plus souvent une beauté merveilleuse; leur puissance est surnaturelle, elles peuvent revêtir différents formes, ont le don de divination. Le signe de leur pouvoir est une baguette merveilleuse. La plus célèbre des fées des légendes françaises est sans aucun doute la fée Mélusine.

Fétiche
Objets de vénération, le fétiche est le réceptacle d'une énergie divine, de vertus magiques et exerce une influence protectrice.

Fantômes
Le mot fantôme est d'ordre général. Il désigne toute apparence d'être vivant se montrant surnaturellement soit d'une manière habituelle, soit d'une manière exceptionnelle. Le fantôme est presque toujours maléfique. Il annonce le désastre, la catastrophe, la mort. Le revenant est plus spécialement le simulacre d'une personne défunte qui se manifeste soit silencieusement, soit pour prophétiser, avertir, maudire. Les spectres, par contre, sont des substances impondérables, des apparences visibles mais impalpables qui se montrent pour punir, terrifier,faire le mal par vengeance ou bien par simple volonté de nuire.

Farfadets
Petits esprits familiers, espiègles, gentils, un peu enclins à la farce, assez taquins et analogues aux lutins.

Fascination
C'est la sorte de charme ou sortilège qui a pour résultat de faire voir les choses autrement qu'elles ne sont réellement.

Faust (Docteur Johannes Faustus)
On le situe au commencement du XVI siècle et on en fait un génie plein d’audace, un savant versé dans la médecine, la jurisprudence, la théologie, l'astrologie, puis, allant plus loin, voulant pénétrer les grands secrets du monde surnaturel et découvrant la redoutable formule qui évoque le démon. En un jour, le démon paraît, c'est Méphistophélès. Il servira Faust pendant vingt-quatre ans pour prix de son âme. Goethe, dans son oeuvre immense, voit Faust arraché à l'enfer, et exalte le drame de Marguerite, l'innocente fille séduite par le magicien.

Feng Shui
Art chinois millénaire dont le but est d'aménager l'espace afin d'harmoniser l'énergie et ainsi favoriser la santé, le bien-être et la prospérité de ses occupants.

Feux follets
Les feux follets étaient tenus pour des esprits malins se plaisant à égarer et perdre le voyageur que leur trompeuse lumière attirait vers les précipices et les fondrières. On raconte aussi que parfois les feux follets étaient des âmes en peine qui brûlaient des ardeurs de l'enfer.

Franc-maçonnerie
Ordre initiatique réservé à une élite recrutée par cooptation, la Franc-maçonnerie dans sa forme actuelle remonte à 1717, année de la fondation de la Grande Loge de Londres. L'origine de celle-ci reste cependant obscure, la Franc-maçonnerie se serait greffée sur les anciennes confréries de bâtisseurs qui se sont formées à partir du Xe siècle en Europe, autour des grands chantiers de cathédrales. De nos jours en France, la Franc-maçonnerie compte trois obédiences principales: le Grand Orient de France fondée en 1773 et comptant 30 000 membres, la Grande Loge de France créée en 1894 regroupant 19 000 membres, et la Grande Loge nationale française, fondée en 1913, comportant environ 17000 membres (scinder en deux en 1959). Le but de la Franc-maçonnerie est de rassembler des personnes très différentes afin de mieux réfléchir et agir ensemble.

Fumigation
C'est le mot qui désignait les fumées des parfums, des plantes odorantes que l'on brûlait dans les diverses cérémonies de magie diabolique. Certaines fumigations dont l'encens, furent employées par les exorcistes pour chasser les démons.

Futhark
Alphabet runique créé vers le III siècle par les tributs germaniques. Comportant à l'origine 24 runes, le Futhark s'est élargie jusqu'à 33 en Grande Bretagne. C'est vers le IV siècle et l'irruption du latin et du christianisme que le runique commence à tomber en désuétude. Seuls les magiciens et sorciers de Grande Bretagne en conservent l'usage. En revanche, en Scandinavie le Futhark se maintient jusqu'au VI siècle. Le Futhark va ensuite se simplifier à 16 runes (dit nouveau Futhark) pour continuer à vivre. Et malgré les pressions de l'Eglise qui associera ses pratiques au satanisme, le Futhark continuera à se transmettre de siècle en siècle. La fin du XX siècle assiste à un renouveau pour les runes grâce aux pays germaniques (Allemagne et Autriche) et le nazisme qui étudiera ce système pour le refaire à 18 runes. Si le courant allemand été tristement connu, en parallèle un Futhark traditionnel à 24 runes s'est développé. Et c'est en 1973 que le runique s'est re-réveillé avec 3 mouvements:l'Asatrù en Island, l'Asatrù Free Assembly aux Etats-Unis et les Odinist Committe en Grande Bretagne. Et après l'apparition de "Futhark"d'Edred Thorsson, la runologie va connaître un essor et être reconsidérée comme matière sérieuse et riche.

Revenir à la Recherche Alphabétique


G


Gématrie
Science qui consiste à donner une valeur numérique à chaque lettre d'un alphabet pour permettre et établir une relation, permettant des réflexions liés au propre de l'homme. La Gématrie était déjà connue de la haute antiquité; elle eût une renaissance au Moyen-âge. Un grand nombre de méthodes et de symboles ésotériques sont issues de la Gématrie.

Génie
C'était l'être surnaturel, bon ou mauvais, qui présidait à la destinée de chaque homme.

Géomancie
Divination qui se pratiquait par la terre. On jetait une poignée de terre au hasard sur une table et on interprétait les figures formées. La clef de cette divination est perdue.

Gholes
Les Gholes ou goules sont des spectres féminins, analogues aux lamies et tenant du vampire, qui boivent du sang humain.

Gnomes
Ce sont les esprits élémentaires composés des plus subtiles parties de la terre dont ils habitent les entrailles selon les cabalistes. Ils sont de petite stature et gardent souvent les trésors, les métaux, les mines et les pierreries.

Gnose
Gnose signifie connaissance, cette connaissance intérieure, par laquelle l'homme appréhende le divin. La matière est assimilée à l'ignorance, au mal, et la vie terrestre résulte d'une chute de l'esprit dans cette matière, perte de l'unité originelle avec Dieu. L'homme, prisonnier des dualités (bien/mal, âme/corps, connaissance/ignorance), ne garde plus de son origine divine que la vague nostalgie d'un paradis perdu. En revanche l'âme qui est en lui, et la recherche spirituelle peut le mener au salut en libérant l'âme de sa prison corporelle.

Gnosticisme

Système de philosophie religieuse datant des premiers siècles de l'ère chrétienne basée sur la gnose. Doctrine de «délivrance» par la connaissance, donc réservée aux seuls initiés, le gnosticisme s'apparente aux «mystères» secrets des Grecs ou des Orientaux. En rejetant les dogmes, la hiérarchie, l'autorité du clergé, les mouvements gnostiques s'attirèrent l'hostilité acharnée de l'Église officielle qui les accusa d'hérésie.

Gnostique
Personne qui s'attache au sens ésotérique des textes sacrés, sans tenir compte de leur perspective historique.

Goétie
C'est le nom que les néo-platoniciens Jamblique, Porphyre, Julien, Maxime donnaient à la magie noire et malfaisante dont les dangereux effets provenaient des mauvais démons, et qu'ils opposaient à la magie blanche bienfaisante qu'ils appelaient Théurgie.

Golem
Sorte de poupée créée par les rabbins du ghetto de Prague au moyen de pratiques magiques; à l'origine elle était en argile rouge.

Graal
Vase mythique contenant le sang du Christ, associé à l'épopée des Chevaliers de la Table Ronde.

Graphologie
La graphologie, qui est l'étude du caractère d'après l'écriture, est une science moderne, comme son nom, puisqu'elle date de 1868, année où elle fut établie selon un système méthodique par l'abbé Michon.

Griffon
Animal mythique qui possède la tête et la poitrine d'un aigle et le reste du corps d'un lion.

Grimoire
C'est le nom général des divers formulaires de magie noire. On les appela aussi "Alphabets du Diable". Les autorités ecclésiastiques et autres faisaient jadis rechercher soigneusement les grimoires pour les brûler et fort souvent leur possesseur était également condamné au feu.

Revenir à la Recherche Alphabétique


H


Helvétius
(voir alchimie)

Herbes
Elles jouent toujours un rôle dans les affaires de sorcellerie car elles servent de composants dans la préparation de certains philtres. Le rôle joué par les plantes indique bien la liaison très claire entre a médecine et la sorcellerie.

Hermétisme
Ensemble de doctrines secrètes et ésotériques qui découlent des ouvrages attribués au dieu grec Hermès Trismégiste et qui sont étroitement liées à l'alchimie. On désigne aussi par hermétique le caractère impénétrable de certaines oeuvres.

Hibou
Avec le corbeau, c'est l'oiseau de mauvais augure. Il est souvent désigné, par son cri lugubre, comme le messager de la mort.

Horus (oeil)
(Voir galerie Symboles)

Huns
Hommes barbares d'aspect terrifiant. Les anciens historiens donnent aux Huns une origine diabolique. Ils seraient fils des sorcières et des démons.

Hydromancie
C'est la divination qu'on pratique au moyen de l'eau. Elle fut très en honneur dans bien des pays anciens et il y en avait plusieurs espèces.

Revenir à la Recherche Alphabétique


I


Illuminés
Les individus ou les associations plus ou moins secrètes qui prétendaient, en dehors des lois de l'église, recevoir directement de Dieu des directions précises, portaient le nom d'illuminés. L'origine des illuminés, dont les sectes se multiplièrent en de nombreux pays, est confuse; on les apparenta avec les anabaptistes de la basse d'Allemagne.

Illusions
Parmi les procédés que le diable emploie pour égarer les hommes et les arracher au règne de Dieu, les théologiens et les démonologues distinguent la tentation, l'illusion, l'obsession et la possession. L'illusion est un artifice nocturne du démon, moins grave que l'obsession.

Incantations
Les incantations sont des formules ou paroles magiques récitées pour se concilier des forces surnaturelles ou pour produire des sortilèges.

Incube
L'incube est le démon de sexe mâle qui fait oeuvre de chair avec les femmes; la "démone" qui séduit les hommes s'appelle succube.

Initiation
Cérémonie transformant l'homme commun en initié dans le corps du médium.

Inquisition
Tribunal permanent qui fut institué au XII siècle par le Saint-Siège afin de combattre les hérésies. Le Pape Innocent III lui donna toute sa force en 1199 par la bulle "Vergentis in senium" qui comparait l'hérésie au crime de lèse-majesté. Ce tribunal fut réformé en 1542 sous le nom de "Congrégation de la suprême Inquisition" pour lutter contre le protestantisme. En 1908, il se transforma en "Congrégation du Saint-Office" et à partir de 1965, il fut nommé "Congrégation pour la doctrine de la foi"

Invocations
(voir Evocations)

Revenir à la Recherche Alphabétique


J


Jacques (Saint Jacques de Compostelle)
Il fut choisi comme saint patron par les alchimistes à cause de la légende qui a entouré la découverte de son corps et des miracles dont il est considéré l'auteur.

Jamblique
Philosophe néo-platonicien du IV siècle, disciple de Porphyre, qui fut considéré comme un thaumaturge, doué notamment du don de lévitation.

Revenir à la Recherche Alphabétique


K


Ka
Selon les théories de l'ancienne Egypte, il s'agissait du "double immatériel du corps physique". Correspond à notre corps astral.

Kabbale
(voir Cabale)

Kardec Allan(1804 - 1869)
Hippolyte-Léon Denisart-Rivail (dit Allan Kardec) est le propagateur du spiritisme. Il écrit des ouvrages comme "le livre des Esprits", "le livre des Médiums" ou encore "l'évangile selon le spiritisme".

Karma
Action, travail. Pour les Hindous, c'est la loi divine et éternelle de cause à effet, gouvernant le destin de l'univers.

Kobold
Esprit des anciens jours qui appartient à la légende allemande. Le Kobold est volontiers bienveillant et hante les habitations humaines.

Revenir à la Recherche Alphabétique


L


Léonard
C'est un démon de première puissance, généralement mélancolique et taciturne, et qui sous la forme habituelle d'un grand bouc à trois cornes, préside aux sabbats.

Léviathan
Selon les démonologues c'est le grand amiral de l'enfer. Mais les traditions rabbiniques appellent Léviathan le tentateur originaire, le démon double, androgyne. Sous son incarnation mâle il se nomme Samael et séduit Eve; sous son incarnation femelle, il séduit Adam et se nomme Lilith.

Lévitation
C'est l'action de se soulever de terre, ou de soulever un objet, sans aide d'un agent extérieur et par l'action d'une force ou fluide non visible et non déterminé. Les mystiques étaient parfois vus en extase, suspendus ainsi à distance du sol.

Lamies
Sorcières corruptrices belles et voluptueuses qui tentent par leurs charmes de séduire les hommes. On les a rapprochées des sirènes et surtout des Gholes dont elles partageaient le goût pour le sang.

Larmes
Les femmes accusées de sorcellerie étaient considérées par les juges comme coupables quand elles ne pouvaient pleurer malgré leurs tourments. Le manque de larmes était par excellence la preuve de pacte diabolique.

Licorne
Animal fabuleux ayant un corps de cheval avec une longue corne au milieu du front. Au Moyen-âge, sa corne était censée neutraliser certains poisons.

Ligature
C'est le maléfice spécial qui paralysait quelque faculté physique de l'homme ou de la femme, et particulièrement la faculté amoureuse.

Lilith
Généralement associée à la lune noire, Lilith est considérée comme la princesse des démons et des succubes. Elle serait, selon la Kabbale juive, la première femme d'Adam. Exilée (ou peut-être chassée) du jardin d'Eden, elle serait devenu l'ennemi de sa rivale Eve. C'est elle qui aurait proposé le fruit défendu à Eve. (Voir aussi Léviathan)

Lithothérapie
Médecine parallèle consistant à soigner par les cristaux.

Loups-garous
Les loups-garous, comme on les nomme, sont au XV et XVI siècle fréquemment évoqués: une véritable psychose règne alors dans le monde paysan, et des individus sont jugés par des tribunaux et condamnés pour avoir commis des meures à caractère cannibale sous l'apparence d'un loup. Nul, à cette époque, ne doute de l'existence des loups-garous, dans lesquels on voit la manifestation du diable. Les annales judiciaires font état de plusieurs procès où comparaissent des gens soupçonnés d'être des loups-garous. Mais le plus célèbre procès était l'affaire Gilles Garnier, qui fut accusé d'avoir tué plusieurs personnes dont des enfants et de les avoir dévorés après s'être transformé en loup. La preuve? il aurait proposé de cette chair à sa femme. C'est un pacte avec le diable que Garnier aurait acquis la capacité à sa transformer en loup. Il fut condamné à la peine habituel dans le cas de sorcellerie: le bûcher. De nos jours, on sait qu'il est évidemment impossible qu'un homme se transforme en loup, cela ne signifie pas que quelques esprits malades n'aient pu eux-mêmes se croire capable d'une telle métamorphose.

Lucifériens
Hérétiques du XIV siècle, adorateurs du diable et dont certain nombre fut brûlé. La doctrine des Lucifériens impliquait la venue de l'Antéchrist, messager du Dieu Bon Satan. Le culte luciférien fut rénové aux temps modernes en Amérique par un certain Albert Pike, qui s'intitulait Anti-Pape ou Saint Père Noir.

Lucifer
le mot Lucifer vient du latin, signifiant "qui porte la lumière". Il est le grand chef des anges rebelles.

Lutins
Démons plus malicieux que méchants. Ils se plaisaient à faire peur et à tourmenter mais cela n'allait pas plus loin.

Lycanthropes
Ce thème désigne la capacité de certains hommes à se transformer en loups. Lycanthropie vient du nom d'un roi grec, Lycaon, souverain d'Arcadie, transformé par Zeus en loup, parce qu'il avait osé lui servir lors d'un banquet de la chair humaine.

Revenir à la Recherche Alphabétique


M


Mélusine
Une des plus célèbres des fées. Sa mère, Presine, était fée elle-même. Mélusine devait chaque samedi devenir à moitié serpent. On raconte dans la légende que c'est elle qui aurait bâtit le château de Lusignan.

Méphistophélès
C'est le démon de Faust, le démon méchant et railleur. Après Satan, c'est le plus redoutable "meneur" de l'enfer.

Mages
Le Mage est la personne qui se livre à l'occultisme à la Magie. C'est Zoroastre (Zarathoustra) qui fonda le Mazdéisme, la religion des Mages.

Magie
L'art des Mages devint la magie dont les pratiques, quelles qu'elle soient, ont pour but de produire, en dominant les puissances naturelles ou surnaturelles, au moyen de cérémonies ou de formules, des phénomènes en dehors du cours normal des choses: L'évocation des morts; faire pénétrer les esprits dans le corps d'un homme ou d'un animal; commander aux éléments; ressusciter les morts; guérir ou donner des maladies; connaître l'avenir. La magie est presque totalement dégagée de l'occultisme; elle aboutit à la sorcellerie. Les érudits en ces matières reconnaissent plusieurs sortes de magie: la magie naturelle qui est l'art de connaître l'avenir et de produire des effets merveilleux par les moyens naturels mais au dessus de la portée du commun des hommes; la magie artificielle qui est l'art de fasciner ou d'étonner par des machines qu'on a construites ou par des tours de physique (prestidigitation); la magie blanche, qui était autrefois l'art d'obtenir des phénomènes surprenant par l'évocation des bons anges; la magie noire enfin,considérée comme criminelle et redoutable, par l'évocation des démons.

Magnétisme
Le magnétisme est la manifestation d'une force universelle qui relie entre eux tous les corps de l'univers et produit l'équilibre général. Pratiquement,c'est l'art d'influencer une personne qui, sous l'action des passes, tombe dans une sorte de somnambulisme lucide.

Main
(voir Chiromancie)

Maison hantée
On appelle maisons hantées les demeures qui sont habitées par les esprits.

Malédiction
La Malédiction est un état de malheur inéluctable qui semble imposé par une divinité, le sort ou le destin. En sorcellerie, elle est un rituel appelant les puissances démoniaques à exercer une action punitive contre un individu ou un groupe.

Maléfices
On appelle maléfices tout charme ou pratique superstitieuse employé dans le dessein de nuire aux hommes, aux animaux ou aux produits de la terre.

Mammon
Démon de l'avarice. C'est lui qui apprit aux hommes à ouvrir le sein de la terre pour en arracher les trésors.

Mana
Mot polynésien exprimant la force intrinsèque d'un objet ou d'un être.

Mandragore
La mandragore, dont la forme étrange rappelle celle d'un être humain en miniature, a une histoire enracinée dans la superstition; elle a été utilisée par la sorcellerie en premier lieu pour ses propriétés narcotiques.

Mare de café
Divination fort populaire, basée sur la lecture de l'avenir par le mare de café, et que les Sibylles de tout ordre pratiquent volontiers.

Marques du diable
C'étaient les stigmates par lesquels Satan marquait ses créatures. Ces marques avaient souvent la forme d'un croissant ou d'une griffe, ou d'une paire de cornes en fourche, ou d'une patte de chat, ou d'un crapaud.

Mauvais oeil
Projection de forces négatives sur un sujet, essentiellement à travers le regard.

Merlin
On situe l'existence légendaire de Merlin, magicien fameux, prophète et poète, au temps d'Arthur roi Gallois du cycle de la Table Ronde, dont Merlin aurait été le principal auxiliaire dans sa lutte contre les Saxons. On fit naître Merlin en Angleterre mais ensuite on lui fit voir le jour dans l'île de Sein. Sa mère aurait été une druidesse, fille d'un roi bas breton; son père, un démon ou encore, selon les cabalistes, un esprit aérien; toujours est-il que le nouveau né avait le don des prodiges et il le manifesta aussitôt. Merlin grandit en taille et en savoir, nul magicien n'était plus expert que lui en choses secrètes et prodigieuses. Les romans de chevalerie héroïque célèbrent les exploits de Merlin. D'après la légende Merlin ne serait pas mort; il vivrait toujours dans la forêt de Brocéliande, en Bretagne; il demeure caché dans l'ombre d'un bois d'aubépine.

Messe noire
Nom utilisé pour désigner un genre particulier de cérémonie sacrilège.

Miracles
Les faits surnaturels appelés miracles ne peuvent venir que de Dieu. Satan ne peut que suborner par des prestiges.

Moloch
La divinité des Phéniciens-Chananéens, le Moloch dévorateur à qui l'on sacrifiait des enfants, fut considéré comme un démon habitant les solitudes,dont le courroux ne pouvait être désarmé que par des lustrations religieuses. Pour les démonologues, c'est le prince du Pays des Larmes.

Mont St Michel
Le Mont St Michel a toujours été considéré comme un lieu de haute magie. Cette pierre gigantesque "enchâssée dans le bleu de la mer" a été choisie par des cultes préhistoriques, puis gaulois, romains et enfin chrétiens.

Morgane
Fée célèbre par ses enchantements. Elle était soeur du roi Arthur et élève de Merlin qui la perfectionna en magie.

Mouche
C'est une des formes dans lesquelles le diable peut se présenter aux humains.

Mysticisme
Le mysticisme s'affirme comme la saisie d'un absolu dans une union intime et directe au principe fondamental de l'être. Les états exceptionnels qu'elle entraîne parfois (vision, extase outrance) font l'objet d'études scientifiques. La mystique n'en demeure pas moins, comme l'indique l'étymologie du mot, l'ouverture sur un mystère.

Mythe
Récit fabuleux, d'origine obscure dont il assure la cohésion en relatant les hauts faits de dieux, d'ancêtres ou de héros.

Mythologie
Ensemble des Mythes appartenant à une civilisation et à un peuple.

Revenir à la Recherche Alphabétique


N


Nécromancie
La nécromancie est une technique divinatoire particulièrement macabre se servant de cadavres pour obtenir des réponses sur l'avenir plus ou moins proche du consultant. Elle se base sur la croyance que les décédés, libres des entraves physiques, auraient le pouvoir de révéler au nécromant le destin et les faits cachés. Elle fait parti d'une branche de "l'Art Noir".

Necronomicon
Ce grimoire, révélé par H.P. Lovecraft dans son oeuvre, est devenu le livre d'incantation le plus mythique en sorcellerie. Ce livre, dont le titre original devait être "Al-Azif", aurait être écrit en 730 par un poète fou nommé Al-Hazred. D'après Lovecraft, il contenait des formules magiques et incantations aux démons. Il prétendait que tous ceux qui l'ont lu sont devenus fous ou ont disparu mystérieusement. Invention de Lovecraft, ce grimoire est devenu au fil du temps une réalité pour certain dans le monde de l'ésotérisme.

Nirvana
But suprême des bouddhistes, récompense promise par le Boudha à ses fidèles, le nirvana est l'état de béatitude parfaite après la mort, une extase permanente.

Nostradamus (1503 - 1566)
Michel de Notre-Dame, médecin et astrologue, fut très célèbre dans la seconde moitié du XVI siècle par la publication de ses Centuries, prophéties écrites dans un style énigmatique et sous forme de quatrains. La vogue des Centuries fut extraordinaire; on prit parti pour ou contre. En 1556, Catherine de Médicis, passionnée d'occultisme, fit venir Nostradamus à la cour. Il donna alors une nouvelle édition de son recueil augmenté de trois Centuries nouvelles. Mais en 1566 Michel de Notre-Dame est fatigué et souffre de la goutte, et il annonce que sa mort est proche. Il meurt dans la nuit du 2 juillet 1566 à Salon, dans les circonstances exactes décrites dans un de ses Présages. En 1791 un groupe de révolutionnaires ont détruit le couvent où reposait Nostradamus. Les restes de son corps furent dispersés.

Numérologie
Art divinatoire basée sur l'utilisation du symbolisme des nombres et de la vibration des lettres dans le but de mieux nous connaître et de mieux nous orienter.

Revenir à la Recherche Alphabétique


O


Obsession
L'obsession est l'un des procédés employés par le diable pour séduire et corrompre les humains. Il se distingue de la possession par le fait que le diable agit en dehors de la créature humaine. Dans le cas de l'obsession, il tourment, harcèle, terrorise, séduit parfois sa victime; dans le cas de la possession, il pense, parle, agit pour le possédé.

Occultisme
C'est la connaissance, réservée aux adeptes, de ce qui est caché: les sciences occultes sont plus particulièrement la mise en pratique de la théorie. L'occultisme est intermédiaire, si l'on peut dire, entre le surnaturel et le naturel. La croyance selon laquelle une série de faits échappent à toute explication est aussi ancienne que le monde. Elle se réfère a l'apparition de puissances ou d'êtres, invisibles habituellement, qui interviennent dans les choses de l'univers et dans les affaires humaines. Une de ses formes, par exemple les sciences divinatoires, est se mettre en rapport avec "les forces mystérieuses" qui existent entre le microcosme (l'Homme) et le macrocosme (l'Univers).

Ogham
L'ogham est l'alphabet goïdélique secret utilisé par les druides en Irlande et en Bretagne insulaire avant l'introduction de l'alphabet latin.

Ondins
Les ondins ou ondines sont les esprits élémentaires qui habitent l'eau et qui sont composés de ses plus subtiles parties.

Oniromancie
C'est la divination par images visualisées pendant le sommeil.

Oracle
Dans l'Antiquité, l'oracle était la réponse que donnait une divinité par la bouche d'un prêtre ou d'une prêtresse, aux questions qui lui étaient adressées.

Orphée
Musicien mythique, considéré comme le fondateur des mystères et des initiations. On raconte que par le son de sa lyre, il parvenait à dominer le bêtes les plus féroces.

Ouija
Procédé utilisé en spiritisme pour communiquer avec les esprits de manière individuelle. Le Ouija est composé d'une pointe (appelée fléchette) montée sur une petite planche à roulettes. Pendant la séance, ce dispositif se déplace sur une feuille de papier (ou planche) où sont inscrits l'alphabet ainsi que les mots "oui" et "non".

Revenir à la Recherche Alphabétique


P


Pacte
C'est une convention, ou traité, fait avec un démon, dans le but d'obtenir des avantages ou un pouvoir en dehors des lois naturelles et en échange du salut éternel.

Paganisme
Dans toutes les religions, la notion de paganisme et de païens est présente pour désigner ceux qui sont étrangers ou réfractaires à une mission prophétique nouvelle.

Paracelse (1493-1541)
Paracelse fut l'alchimiste, le médecin, le thaumaturge, le nécromancien et enfin le cabaliste le plus loué et le plus décrié de son époque. Pour certains il était le plus grand savant et faiseur de miracles qui ait existé, et pour d'autres il était le plus vil charlatan méritant le bûcher. Paracelse naquit en 1493, en Suisse, dans le canton de Schwyz, à Einsieden. Son vrai nom était Philippus Aurcolus Théophrastus Bombastus Von Hohenheim. Fils de médecin, son père l'initia aux spéculations des chimistes mystiques. Puis, commença pour lui une vie errante à travers toute l'Europe, se faisant initier aux mystères et aux croyances des sociétés secrètes pour chercher le secret du "Grand oeuvre". Il appris aussi les secrets médicaux. C'est à trente-trois ans qu'il devint célèbre à la suite de cures miraculeuse opérées sur des personnages illustres comme Erasme. Sur recommandations de Oecolampade, il enseignant la chirurgie et la physique à l'université de Bâle. Rejetant toutes les méthodes de ces confrères médecin, il fut accusait de sorcellerie et dut quitter précipitamment la ville, reprenant ainsi sa vie errante. Il mourut à l'Hôpital de Salzbourg, en 1541, d'une mort mystérieuse. Il laissait plusieurs oeuvres comme "les sept livres de l'Archidoxe Magique", recueil de secrets hermétistes. La thérapeutique de Paracelse était basée sur une concordance entre le monde extérieur (macrocosme) et l'organisme humain (le microcosme).

Paranormal
Phénomène ne pouvant être expliqué par les lois physiques ordinaires.

Pentacle
Le pentacle est une figure géométrique ayant la forme d'une étoile à cinq branches, à laquelle on attribue une valeur de talisman en occultisme.

Phoenix
Oiseau mythique au plumage rouge d'une beauté inégalable. Cet oiseau après plusieurs siècles se brûlait lui-même et renaissait de ses cendres. Il est le symbole de l'immortalité et de la résurrection.

Philtres
Les philtres sont des "charmes suggestifs d'amour impur".Les sorcières avaient le secret des philtres d'amour ou des charmes de mort. Les recettes de ces préparations étaient bizarre et presque toujours dégoûtantes.

Phylactères
Les phylactères étaient des sortes d'amulettes ou de talismans qui consistaient en de petits morceaux de parchemin où des paroles étaient gravées et qu'on portait sur soi.

Pierre philosophale
(Voir Alchimie)

Poisons
L'empoisonnement accompagné de maléfices s'appelait Vénéfice. Il était fort en usage dans l'antiquité où le mot sorcière était synonyme d'empoisonneuse.

Poltergeist
De l'allemand "Esprits frappeurs", le phénomène de Poltergeist désigne les manifestations d'objets qui se promènent ou se soulèvent, animés par des forces puissantes et invisibles. Il est toujours associé aux maisons hantées.

Possédé
Un possédé est une personne qui porte le diable en soi sans l'avoir voulu. Il est contraint à agir par la puissance du démon qui est en lui. L'exorcisme est le seul moyen pour chasser le démon de la personne possédé.

Possession
C'est un des aspects les plus curieux et les plus troubles de la présence démoniaque dans l'être humain. La croyance en la possession, c'est à dire en l'habitation dans un être humain d'un ou plusieurs démons qui le font agir ou parler à leur gré, est répandue à travers toute l'histoire. La création de l'ordre mineur des Exorcistes, institué pour délivrer les possédés, date des premiers siècles du christianisme, et nombre de cures opérées par des médecins de la pathologie diabolique sont décrites, avec force détails, par la chronique ecclésiastique et laïque.

Prémonition
Précognition, avertissement paranormal signalant un danger.

Présages
C'est le signe par lequel on devine l'avenir. A la différence des augures qui sont recherchés expressément et interprétés selon les lois augurales, les présages se présentent fortuitement et sont commentés d'une façon plus vague et arbitraire.

Prestige
C'est l'illusion créée par le diable, c'est l'artifice de la sorcellerie.

Prophétie
C'est l'annonce des choses à venir par inspiration surnaturelle. Le plus célèbre des prophètes a été Nostradamus.

Psychokinésie
La psychokinésie désigne d'une manière générale la faculté psychique consistant à agir sur la matière par la seule force de la pensée.

Psychométrie
Capacité de percevoir, en touchant et en regardant un objet, les particularités de son histoire et de celle de son propriétaire.

Pyrokinésie
Action de mettre le feu par la puissance de l'esprit.

Pyromancie
Divination par le feu: soit en brûlant une victime, soit en jetant des poignées de petit bois dans la flamme, soit encore en mettant un malade devant un grand feu.

Pythie
Prêtresse d'Apollon à Delphes, sur les pentes du mont Parnasse, consacré à ce dieu et aux muses. Ces oracles étaient très obscures et se prêtaient à une double interprétation.

Revenir à la Recherche Alphabétique


Q


Qabbalah
Le Qabbalah est la science des lettres. Un langage adapté pour décrire certaines classes de phénomènes, et pour exprimer certaines idées qui échappent à la phraséologie régulière.

Quintessence
Au sens propre, c'est la "cinquième essence".Pour Aristote, le ciel et les astres sont composés d'une substance corporelle (encore appelée éther) plus divine que les quatre premières (la terre, l'eau, l'air et le feu).En alchimie, c'est l'essence la plus pure, extrait le plus concentré d'un corps.

Quirim
Pierre merveilleuse qui, selon les démonographes, obligeait les sorciers et sorcières à parler pendant leur sommeil et à nommer leurs complices.

Revenir à la Recherche Alphabétique


R


Rêves
Ce phénomène bizarre et mystérieux qu'on appelle le rêve a de tout temps produits sur l'homme une profonde impression, et il était logique qu'il fût attribué aux puissances surnaturelles. Les rêves dévoilent l'avenir, on l'a toujours cru, et les rêves prophétiques sont innombrables dans la tradition et dans l'histoire. L'étude des rêves s'appelle l'oniromancie.

Rabdomancie
Divination qui se faisait par les bâtons; une des plus anciennes de toutes.

Radiesthésie
Le mot radiesthésie est formé du latin "radius" (rayon) et du grec "aisthésis" (sensation); il s'agit donc de la perception d'énergies radiantes, la faculté de percevoir la présence de substances souterraines (eau, métaux, pétrole, corps) au moyen d'un petit pendule ou d'une baguette appropriée. Si l'on décidait d'accorder de l'importance à la théorie des radiations, la radiesthésie devrait changer de nom. En effet, ce ne sont pas les vibrations de l'objet caché (ou du corps) qui provoquent le mouvement du pendule (ou de la baguette), mais les impulsions inconscientes dues à sa clairvoyance: le sensitif "voit" et "sent" la présence d'un objet et réagit par une action idéomotrice.

Rais (Gilles de, ou Rays ou Retz) (1404-1440)
Gilles de Laval, sire de rais, mérita, très jeune encore, par sa bravoure et ses talents militaires, la confiance de Charles VII. En 1427, il prit d'assaut le château de Lude; il enleva également aux Anglais ceux de Renne fort et de Malicorne, dans le Maine. Charles VII, pour le récompenser de ses brillants services, lui conféra la dignité de maréchal de France, qui ne se donnait alors qu'aux quatre gentilshommes les plus qualifiés, les plus riches et les plus illustres du royaume. Là se termine la période honorable de sa vie. Le reste de sa vie ne fut plus qu'un tissu de crimes monstrueux et horribles. Avide d'or, il se lança dans l'alchimie, puis finalement dans la sorcellerie pour demander l'aide des démons. Ainsi, il commença à sacrifier des enfants pour ses rituels sataniques. Peu à peu, comme dominé par des esprits monstrueux, il tua sans relâche des centaines et des centaines d'enfants avec une violence et un sadisme sans limite, oubliant son but primitif. Finalement, la justice intervint, oubliant le rang et la puissance du coupable. Il fût arrêté sur ordre du duc de Bretagne, Jean V, au mois de septembre 1440, et conduit au château de Nantes, où il fût jugé et condamné à la pendaison en étant brûlé vif. Dans le procès, toutes, ou presque toutes, les variétés de crimes de sorcellerie se trouvèrent réunies: impiété, blasphème, sacrilège, adoration de Satan, et enfin sacrifices d'enfants. Gilles de Laval, seigneur de Rais, apparaît dans l'histoire comme "un monstre parfait".

Raspoutine (Grigori Iefimovitch Novykh)
Aventurier russe, paysan illettré, moine débauché, il acquit une renommée auprès de la haute société russe grâce à ses qualités de thaumaturge et de magicien. Il fut assassiné par des nobles qui craignaient son pouvoir.

Remèdes
Autrefois, chaque bourgade, chaque village possédait son devin ou sa sorcière, tenant école et boutique de remèdes et de maléfices toujours prêts à l'heure du besoin.

Revenants
(voir Fantômes)

Rituel
Un rituel est l'ensemble des règles à observer dans les cérémonies religieuses, traditionnelles, ou magique. Le rituel résulte de la socialisation d'actes collectifs impliquant une participation magique.

Rose Croix
Retracer l'origine de l'Ordre de la Rose Croix est très difficile. Il remontrait sans doute dans l'Antiquité sous une apparence ou une autre (peut-être au XII siècles puis au XIV siècle avec Christian Rosenkreutz). Quoi qu'il en soit, il faut la parution de deux manifestes (dont la Fama Fraternitatis, 1614) pour que les mouvements rosicruciens se structurent, autour notamment du théologien Johann Valentin Andreä (1586-1654), qui désire réaménager la chrétienté en la plaçant tout à la fois sous le signe de la Réforme et de l'ésotérisme. Du XVIIe siècle à nos jours surgissent, en Europe comme dans monde, une multitude de mouvements dont l'AMORC (Ancien et Mystique Ordre de la Rose Croix), fondé en 1915 aux États-Unis par Spencer Lewis. Cette organisation philosophique, initiatique et traditionnelle perpétue dans le monde moderne les enseignements mystiques que les Rose-Croix du passé se sont transmis à travers les siècles, ces enseignements se rapportant aux mystères de l'univers, de la nature et de l'homme lui-même.

Runologie
Art divinatoire basé sur l'étude des runes. Les runes fondées sur le Futhark ont incontestablement une dimension magique et initiatique.

Revenir à la Recherche Alphabétique


S


Sabbat
Sous la présidence du diable, l'assemblée des sorcières et des sorciers se tenait le plus souvent dans la nuit du mercredi au jeudi et du vendredi au samedi. Les démonologues disent qu'au sabbat "on s'occupe à faire et à méditer le mal, à donner des craintes et des frayeurs, à préparer les maléfices, à accomplir des mystères abominables".Les sabbats se déroulaient souvent dans des ruines ou aux alentours des cimetières délaissés.

Sacrifices
Les sacrifices humains (surtout d'enfants ou vierges) ou animales, tenaient une grande place dans les cérémonies de la magie noire.

Saint-Germain
(Comte de) Mage et aventurier du XVIII siècle. A l'époque beaucoup considérait Saint-Germain comme un homme qui aurait vécu 3000 ans car il possédait, personne n'en doutait, le secret de l'élixir de longue vie, et aussi celui de faire de l'or.

Salamandre
On croyait autrefois que le petit animal nommé salamandre avait le pouvoir de traverser le feu, d'y vivre même et aussi de l'éteindre. François 1er plaça une salamandre dans ses armes avec cette devise: "Nutrisco et extinguo". Je me nourris de feu et je l'éteins.

Samaël
(voir Léviathan)

Sang
Le sang a tout temps joué un très grand rôle dans les opérations magiques.

Satan
Satan, signifiant "l'accusateur" en hébreux, est le chef des démons et de l'enfer. Quand les anges se révoltèrent, Satan se mit à leur tête et, vaincu, fut précipité dans l'Abîme. Ayant voulu rivaliser de puissance avec Dieu il occupe avec ses légions le séjour des ténèbres et des larmes où sa seule consolation est de faire le mal. Dans le nouveau Testament, il est présenté comme l'adversaire direct du Christ, venu pour détruire ses oeuvres. L'Eglise enseignante, du reste, ne définit exactement ni Satan ni son empire. Dans la Genèse, le serpent s'identifie avec Satan.

Satanisme
C'est le culte de Satan, le culte à rebours, le Culte Noir. Il exista en tous temps, doublant le culte régulier, substituant les cérémonies sacrilèges aux cérémonies de la vraie religion, substituant les talismans, les charmes, aux scapulaires et aux saintes médailles.

Scarabée
Dans l'Egypte ancienne, le scarabée était un animal sacré, symbolisant l'autocréation. S'étant crée de sa propre matière comme le soleil, il devint le symbole du démiurge Khepara qui préside au devenir cosmique (mort et nouvelle naissance).

Schisme
Du grec "déchirure", c'est la séparation se produisant au sein d'un mouvement religieux.

Sel
Corps détesté par le diable et capable de le mettre en déroute. Dans certaines provinces et surtout en Bretagne, il était courant jusqu'au début du XX siècle, d'avoir toujours un peu de sel sur soi, pour se protéger des démons. Le sel étant également un symbole d'amitié, faire tomber une salière annonce qu'une de vos amitiés est sur point d'être rompue.

Serpent
Dans le christianisme, c'est entre toutes les créatures animales le symbole maléfique mais aussi maudit (hormis le corbeau).
Il fait partie des symboles de la médecine : « Le Caducée d’Hermès » composé d'un bâton surmonté de deux ailes, autour duquel s'enroulent deux serpents qui se font face à son sommet, et « Le caducée d'Asclépios » composé d’un bâton court le long duquel s'enroule un serpent ; plus tard, ce bâton fut surmonté du miroir de la prudence.
Dans le Mahâbhârata, texte fondateur de la mythologie hindoue, le Pinaka, l'arc de Shiva, porte le Grand Serpent-arc-en-ciel enroulé sur la corde qui sert à tendre l'arc. Cette image est lourde de signification car l'arc-en-ciel est perçu comme un pont entre le ciel et la terre.
Aussi, le Kundalini (puissante "énergie vitale" ou "divine" qui relie les 7 chakras et qui s’éveillerait par la méditation et le yoga) est représentée comme un serpent enroulé sur lui-même trois fois et demie (double ellipse qui n'est pas sans évoquer à nouveau la chaîne de l'ADN).
C'est aussi Midgardsormr , le Grand Serpent de la mythologie Nordique qui vit dans la "Grande Mer" primordiale qui entoure le monde du milieu (Midgard, d'où son nom), la terre des hommes au centre de laquelle se trouve la terre des dieux, Asgard.
On retrouve aussi le serpent ailé dans la figure amérindienne bien connue de Quetzalcoatl (pour les anciens mexicains, Kukulcan pour les Mayas, Gucumatz pour les Quichés), le dieu pacifique et dieu éducateur. La tradition amérindienne attribue à Quetzalcoatl l'invention du tissage, de la céramique et du zéro, c'est à dire des mathématiques, associé avec la précision que l'on sait, à l'astronomie.

Sibylles
Ales pythies, pythonisses, sibylles trois mots dont la signification est devenue à peu près la même. C'est une femme qui prophétisa aux temps antiques.

Songes
(Voir rêves)

Sophrologie
Médecine parallèle, créée en 1960 par le docteur Colombien Alfonso Caycedo, basée sur une synthèse des techniques orientales de méditation, de yoga et de relaxation occidentale. La sophrologie développe la conscience de soi de façon à harmoniser le corps et l'esprit, afin de résoudre certains désordres psychiatriques ou physiologiques ou à développer une personnalité plus harmonieuse.

Sorcellerie
On dit que la sorcellerie est à la magie ce que le particulier est au général. C'est en fait la magie noire mise en pratique. La sorcellerie vient de l'Antiquité la plus reculée. Elle tient une place considérable dans l'histoire humaine. C'est une étrange et sombre histoire que celle des procès de sorcellerie. Avec leur mise en scène tragique, leurs incroyables détails et l'état d'esprits qu'ils décèlent chez accusés aussi bien que chez les juges, ecclésiastiques ou laïcs, ils apparaissent aujourd'hui comme la manifestation d'une démence à laquelle bien peu de gens échappaient, qui dura des siècles et dont quelques vestiges subsistent encore maintenant.

Sorciers, sorcières
Du Latin "sortiarius", signifiant littéralement "celui (ou celle) qui opère des sortilèges ou qui utilise des sorts", c'est à dire des paroles, des caractères, des signes ou des talismans capables de produire des effets extraordinaires et généralement maléfiques.

Sort ou sortilège
On appelle sort ou sortilège toute opération de magie noire faite dans but précis par le moyen de paroles, caractères, drogues, etc.

Sourciers
L'art des sourciers ou " trouveurs d'eau " remonte à l'Antiquité. Les Grecs et les Latins connaissaient leurs exploits, et l'un deux, Marcellus, fut fameux. Les vrais sourciers se sont succédés depuis un peu partout, cherchant, à l'aide de leur étrange système, non pas de l'or mais l'eau, avec une baguette ou un pendule.

Spectres
(voir Fantômes)

Spiritisme
Le spiritisme moderne prit naissance vers le milieu du siècle dernier. Ce phénomène eut lieu en Amérique, près de New York, dans la région où venait de s'installer une certaine famille Fox et où d'étranges faits tels la danse de meubles, des coups frappés dans le murs, se produisirent, suscitant une terreur et un étonnement considérable. Cependant, les deux jeunes filles Fox, ne partageaient pas cette émotion et la plus jeune entra en communication avec le frappeur invisible. Ainsi les filles Fox furent les premiers médiums connus. D'Amérique, il vint vite en Europe où Allan Kardec devint son prophète et précisa ses doctrines: les esprits sont les âmes propres de ceux qui ont vécu sur terre; ces âmes, après avoir dépouillé leur enveloppe charnelle, peuplent l'espace. Le contact avec les esprits, peut se faire de différentes façons; les plus connus sont les tables tournantes, la dictée médiumnique (ou écriture automatique), la verre à pied et le Ouija.

Spiritualité
Qui concerne l'esprit, l'âme, les relations avec le divin.

Succubes
Les succubes sont des démones prenant figure de femme pour l'homme. Les succubes désignent aussi les sorcières qui, grâce aux artifices des démons, prenaient l'aspect de jeunes et belles filles.

Superstitions
De tout temps, l'imagination humaine a attaché une signification augurale à tous les événements fortuits. Le vol des oiseaux, la marche des animaux, l'apparence des nuages et du ciel sont parmi les plus anciens et les plus universels. La superstition porte, plus généralement, sur un fait quelconque, accidentel ou autre, qui nous indiquerait telle menace ou malheur.

Sylphes
Ce sont, selon la cabale, les esprits élémentaires composés des plus purs atomes de l'air qu'ils habitent.

Revenir à la Recherche Alphabétique


T


Télékinésie
Phénomène parapsychique consistant en un déplacement d'objets sans contact physique, par la seul force de la pensée.

Télépathie
La télépathie est une forme de relation qui s'établit entre des êtres humains en dehors de toute action normale et ordinaire des sens. On désigne aussi par télépathie les sensations éprouvées par un sujet se rapportant à un événement réel accompli au même moment, mais à une distance telle qui font que sa connaissance semble matériellement impossible. La télépathie a ce privilège d'être à la fois indéniable et inexplicable, tout au moins dans l'état actuel de nos connaissances.

Térafim
Idoles juives utilisées comme moyen de protection ou à des fins divinatoires.

Tables tournantes
Procédé utilisé en spiritisme.

Tai-ki (Ki ou Chi = énergie vitale)
ou Tai Chi Chuan (voir galerie Symboles – Yin & Yang)
Art martial interne chinois. Les sinogrammes du taiji quán sont composés des éléments Tàijí (faîte suprême) et quán (poing) et souvent traduits par « boxe du faîte suprême » ou « boxe avec l'ombre » car l'observateur a l'impression que le pratiquant se bat avec une ombre. Une autre traduction courante est « la boxe de l'éternelle jeunesse », le faîte suprême pouvant être traduit moins littéralement par « immortalité » (le but suprême).
Le taiji quán est souvent vu par les occidentaux comme une sorte de « gymnastique ». Il s'agit bel et bien d'un art martial dans le sens où :
- les mouvements sont hérités de la tradition martiale (esquives, parades, frappes, saisies…) ;
- ils étaient travaillés par les guerriers pour développer diverses qualités primordiales dans le combat telles que l'équilibre, le calme, la concentration…
- en dehors du premier enchaînement enseigné aux débutants, il y a des enchaînements avec des armes ainsi que des combats essentiellement basés sur des poussées.

Talismans
C'est le sceau, la figure, le caractère ou l'image d'un signe efficace qui est gravé, imprimé ou ciselé sur un objet et qui porte bonheur et confère des pouvoirs surnaturels. Le talisman est "actif" alors que l'amulette est "passive".

Tantrisme
La véritable origine du tantrisme est assez floue: il semble qu'il soit d'abord apparu dans le bouddhisme Mahayana notamment d'obédience tibétaine,puis dans le çaktisme hindou. Les tantra hindous exaltent la Grande Déesse, ou Çakti, l'énergie créatrice, généralement sous l'aspect de Kali ou de Durga, épouse de Çiva, mais aussi sous l'une des formes de Lakshmi, épouse de Vishnu. Ils préconisent des rites différents de ceux de l'hindouisme traditionnel. Ces rites, en partie secrets, utilisent des «diagrammes mystiques» ou Yantra, ainsi que des invocations sacrées (Mantra).

Taoïsme
Système de pensée religieuse et philosophique fondé sur les enseignements de Lao Tseu. Les origines du Taoïsme remonteraient au VIe siècle av. J-C en Chine mais les idées essentiels dateraient du IIIe siècle av J-C. Le taoïsme défend l'idée que l'individu devrait ignorer les préceptes de la société et chercher l'harmonie avec la nature et l'univers, suivre le "Tao" (chemin) et ainsi découvrir un pouvoir mystique. De nos jours, le taoïsme est plus la religion des couches les plus populaires chinoises, car il fait appel à des croyances d'une tradition fort ancienne.

Tarot
C'est le "livre hiéroglyphe", le "livre de Thoth", qui fut à l'origine de la plus importante des divinations, qui donna finalement naissance à la simple divination par les cartes à jouer ordinaires. La divination par les Tarots est traditionnelle chez les Bohémiens qui de père en fils s'en transmettaient les clefs mystérieuses et qui, d'Egypte, l'apportèrent en Europe à la fin du Moyen Age. Les différents Tarots qui furent en usage sont très divers. Il y eut les Tarots allemands, italiens, chinois. Il y eut celui d'Etteilla, employé en général par les tireuses de cartes.

Taupe
On attribuait à la taupe un certain nombre de vertus surnaturelles. Ses entrailles étaient consultées avec plus de confiance que celles d'aucun autre animal.

Templiers
Ordre fondé en 1119 par Hugues de Payns, un chevalier champenois, qui rassembla quelques amis pour protéger les pèlerins au cours de la dernière étape de leur voyage vers Jérusalem. Avec leur grande renommée acquise, entre autre, par leurs croisades victorieuses, les templiers devinrent par la suite un ordre de moines-chevaliers très puissant et très développé au XIV siècle. Leurs richesses, tirées de nombreux dons et d'activités bancaires, étaient prodigieuses et leur force militaire l'égalait (ils étaient en Europe quinze mille cinq cents chevaliers et 3 fois plus de frères sergents et écuyers tous sous le commandement du grand Maître). Ces richesses, ce pouvoir presque illimité, l'orgueil des chevaliers, l'inconduite scandaleuse de certains frères lais avaient suscité l'envie et la malveillance. On les accusa à tort de sorcellerie, de reniement envers le Christ et de sodomie. C'est en septembre 1307 que les sénéchaux, par ordre du roi Philippe IV le Bel, reçurent l'ordre d’arrêter tous les membres de cet ordre. Malgré ses réticences au début, le pape Clément V prononça plus tard la dissolution de l'ordre dans toute la chrétienté. De nombreux procès commencèrent ensuite, et, en France, plus de cinq cent chevaliers furent jugés et condamnés, pour certain, au bûcher. Enfin, le 18 mars 1314 c'est la fin définitive de l'ordre par la mort au bûcher de Paris du dernier grand maître du Temple Jacques de Molay et l'un de ses compagnons.

Tetragrammaton
Terme venant du grec "Avoir quatre lettre", se référant aux quatre lettres "YHWH" à savoir en hébraïque "IAUE" correspondant à Yahvé le nom du Dieu dans la bible hébraïque originelle. Dans nos bibles, il a été remplacé par les termes "Eternel" ou "Dieu" en raison d'une tradition juive pour laquelle le nom de Yahvé ne devait pas être parlée, de peur qu'il soit blasphémé.

Théosophie
Doctrine philosophique secrète fondée en 1875. La théosophie substitue à la réflexion, l'intuition; à la méthode, l'inspiration.

Théurgie
La signification de ce mot est "opération divine". La théurgie est l'ensemble des moyens par lesquels l'homme peut se mettre en relation avec les puissances surnaturelles pour des fins louables. Elle est opposée à la goétie.

Thaumaturge
Les thaumaturges n'opéraient que par des prestiges et des illusions. Le miracle au dessus de la nature, c'est à dire la résurrection des morts, leur était particulièrement interdit.

Thugs
Il s'agissait des Etrangleurs qui, aux Indes, étaient sectateurs de la déesse Khâli.

Turnbull Victor
Considéré comme l'un des plus grands magnétiseurs du XIX siècle, il a laissé plusieurs ouvrages intéressants.

Revenir à la Recherche Alphabétique


U


Universités occultes
C'est certainement au XVI siècle que la magie prit la plus grande place dans la vie sociale européenne; c'est une réalité que la légende amplifia encore. Personne ne doutait de la science mystérieuse enseignée dans les "universités occultes" et qui parmi les adeptes s'appelait magisme et dans le peuple sorcellerie.

Revenir à la Recherche Alphabétique


V


Vénéfice
Ce mot, provenant de l'ancienne jurisprudence, désigne l'empoisonnement et sacrilège combinés.

Vampire
On a donné le nom d'upiers, oupires et plus généralement de vampires, à des hommes morts qui revenaient, uniquement la nuit, en corps et âme, parlaient, marchaient, infestaient les villages, maltraitaient les hommes et les animaux, suçaient le sang des êtres vivants, les épuisant, et enfin leur causaient la mort. On ne se délivrait de leurs dangereuses visites et de leurs infestations qu'en les exhumant, les empalant, leur coupant la tête, leur arrachant le coeur ou les brûlant. Ceux qui mouraient sucés devenaient vampires à leur tour. Des millions d'êtres humains, pendant des siècles, crurent aux vampires. Des milliers de récits, concordant parfaitement entre eux, des milliers de jugements enregistrant les dépositions des témoins et les aveux renouvelés des accusés jusque sur le bûcher, attestent que du haut de l'échelle sociale, tout le monde était persuadé de l'existence réelle, évidente, indéniable de ces monstres mystérieux.

Vaudou
Le Vaudou, aujourd'hui encore, est très vivace en Haïti surtout dans les couches les plus populaires de la société. Il fascine par ses rituels magiques (les sacrifices de volailles, la présence de reptiles) et par la création de zombis, morts que les sorciers, les "Bokors", prétendent pouvoir tirer de leur tombe pour en faire des esclaves.

Verveine
C'est l'herbe magique par excellence.

Visions
Les visions, plus ou moins historiques, sont innombrables. Les plus grands personnages en ont eu. Certaines visions, éprouvées par un seul être humain, sont classées par la médecine comme hallucinations.

Vouivres
Ce mot est considéré par la plupart des linguistes comme l'un des synonymes de guivre ou givre, terme qui signifie serpent.

Voult
(Voir Dagyde)

Voyance
La voyance, clairvoyance ou double vue est la faculté qu'ont certaines personnes de connaître des événements en dehors de tout secours des sens, soit à l'état de veille, soit à l'état de sommeil, soit à l'état de somnambulisme naturel ou provoqué.

Revenir à la Recherche Alphabétique


W


Wicca
La Wicca est une religion païenne ancestrale basée sur la nature. Ces adeptes honorent l'Eternel Dieu Androgyne sous l'identité de la Déesse mère, origine de toutes choses et du Dieu père créateur. Ces forces sont invoquées dans les rites païens sous la forme des quatre éléments : l'eau, la terre, le feu et l'air. Le grimoire Wiccan est le livre des ombres, (The Book of Shadow ) qui doit lui même être tiré d'un autre livre existant il y a bien longtemps.

Wier Jean
Médecin et démonographe fameux du XVII siècle. Disciple d'Agrippa. Il a publié "Prestiges des démons", Imposture et Tromperies des Diables", un traité des "Lamies" et "Pseudomonarchia Demonum", où il détail les attributs et les fonctions des dignitaires de l'enfer.

Willis
La willi est, dans l'ancienne croyance allemande, la fiancée morte avant les noces. La nuit, elle se montrait, fantôme léger et dansant, hantant l'orée des bois et le bord des lacs.

Revenir à la Recherche Alphabétique


X


Xylomancie
Divination par le bois sec; soit que l'on tire des présages de la position des morceaux de bois mort ou des branches brisées et sans feuilles, soit que l'on interprète l'arrangement produit par le hasard des bûches brûlant dans un foyer et la disparition des tisons après leur réduction en braise.

Revenir à la Recherche Alphabétique


Y


Yeux
Les yeux ont toujours eu une grande importance dans les pratiques maléfiques. Selon plusieurs démonologues les plus dangereuses sorcières ont deux prunelles dans un oeil. Certaines, particulièrement les plus redoutés, avaient dans les yeux cette singularité. Dans ce cas, leur regard, quand il était fixe et prolongé, ensorcelait mortellement la victime, tel celui d'un Basilic.

Yi King
Le Yi King ou Livre des transformations est le plus ancien ouvrage chinois de divination et, paradoxalement, encore le plus moderne: Les grands penseurs de Chine consultent toujours ces écrits qui retracent 30 siècles d'histoire et portent en eux 3000 ans d'expérience et de sagesse. On raconte que Confucius consultait le Livre des transformations à chaque action délicate pour savoir quelle était la conduite la plus juste.

Yin Yang
(Voir Galerie Symboles)

Revenir à la Recherche Alphabétique


Z


Zodiaque
L'origine du zodiaque a soulevé bien des controverses. On l'a dit antérieur au déluge; antérieur à Jésus-Christ de treize mille ans; on a enfin déclaré que le zodiaque n'avait pas été inventé par les Egyptiens, mais par les Aryas et cela trois ou quatre mille ans avant JC. On connaît l'influence diverse que les douze signes du zodiaque ont en astrologie. Signes d'eau: Cancer, Scorpion, Poissons. Signes d'air: Gémeaux, Balance, Verseau. Signes de feu: Bélier, Lion, Sagittaire. Signes de terre: Taureau, Vierge, Capricorne.

Zohar
Terme signifiant "splendeur", le texte le plus important de la Kabbale.

Zoroastre (Zarathoustra ou Zarathushtra)
Zoroastre, nom grec dont le vrai nom serait Zarathushtra, fut considéré comme un personnage légendaire au VI siècle avant JC par sa réforme de la religion Perse. Sa religion, le Mazdéisme (venant de "Mazdâh, le Grand Créateur"), est une religion basée surtout sur la bonté, la tolérance, et la lutte contre le mal. Elle est aussi dualiste: le dieu du Bien (Ahurâ Mazdâh ou Ormuzd) et le dieu du Mal (Ahriman ou Angra Mainyu).

Revenir à la Recherche Alphabétique

_________________
Le chemin de la lumière et de la Magie est ouvert à tous...

Xolann


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Avr 2008 - 20:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Magie, Sorcellerie & Sciences Spirituelles, le Site : Lumiere Occulte Index du Forum
Documents Pratiques Dictionnaire Occulte
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
 

Revenir en Haut de la page du Forum



Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Magie, Sorcellerie & Sciences Spirituelles, Site: Lumière Occulte ©
Template_Spring_Elements © created 2008 by LunA & Xolann
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com




Site Membre de
Sorcellerie.net

voila mon Google PageRank™ - service offert par http://www.mon-pagerank.com/

magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie magie sorcellerie tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat tchat